Top

Preview World of Warships : Première bataille à la Gamescom 2014

le 19/08/2014, à 17h28 de Vincent Poulmarch dans PreviewGuerreWargaming

World of Warships

World of Warships

Comme annoncé hier dans la distribution de code pour World of Tanks et World of Warplanes, nous avons décidé de partager notre première expérience du jeu de batailles navales lors de la Gamescom 2014.

Avant de développer sur World of Warships, nous commencerons par un petit tour d’horizon des informations que l’on a pu glaner lors de notre rendez-vous avec Stéphane Vallet, directeur de la communication chez Wargaming et la responsable presse France Nathalie Lepori.

Wargaming.net, la plateforme de jeux de l’éditeur, a franchi très récemment la barre des 100 millions d’inscrits. A lui seul, World of Tanks représente 90 millions de comptes joueurs.  Après la guerre sur terre et dans les airs, il est plus que temps pour Wargaming de s’aventurer sur les flots. Jusqu’ici, les jeux de marine de guerre n’ont pas rencontré un franc succès, comme c’est le cas de Silent Hunter Online qui n’est jamais sorti ou encore de Navy Field 2, qui n’est plus en ligne. Stéphane Vallet assure lors de l’entretien que vous êtes nombreux à demander un jeu de batailles navales de qualité : le dernier titre de la trilogie de Wargaming devrait combler vos attentes.

E3 – Gamescom : le changement

Il ne faut pas rester bête devant les remarques, et Wargaming l’a très bien compris. Lors de l’E3 à Los Angeles, l’éditeur a présenté son nouveau jeu à la communauté de joueurs et à la presse. Alors en phase alpha (encore à ce jour), il y avait un problème avec le positionnement de la caméra lorsque vous vous trouviez aux commandes d’un navire. En un temps trois mouvements, les développeurs ont changé le point de vue de la caméra pour présenter une nouvelle version lors de la Gamescom. Lorsque vous enfilez votre costume de commandant, vous pouvez dès à présent avoir une vue plus proche du navire contrairement à la vue en hauteur présentée à l’E3. Le résultat est plutôt pas mal du tout, on se croirait presque au cœur de la bataille.

Un tank sur l’eau

Lors de l’entretien nous avons pu tester une mission d’escorte de navire, aux commandes d’un énorme cuirassé japonais, le Nagato. Bon, en soi, ce n’est pas plus difficile de diriger bateau que de manœuvrer un char d’assaut. Il faut juste prendre en considération la taille du bébé et prévoir son coup pour virer de bord. Le créneau on oublie avec un truc de cette taille-là. Bref, ce qui est important lorsque vous commencer dans le jeu, c’est l’anticipation. Outre les manœuvres, il vous faut aussi prévoir les mouvements de vos adversaires et surtout de calculer comme il faut l’angle de tir. Une fois que vous avez compris comment procédé, ça marche comme sur des roulettes.
Pour faciliter la prise en main du jeu, les développeurs ont appris de leurs erreurs et vous proposent un véritable tutoriel pour apprendre les bases du métier de marin d’eau douce. Contrairement à ses deux grands frères, World of Warships, ne vous jette pas comme une serpillière en plein milieu d’un combat, sans que vous ne sachiez comment maîtriser un bateau. C’est plutôt agréable de commencer en douceur, puis de passer aux choses sérieuses.

Qu’est que quoi à la Gamescom….

Pour finir, voici quelques éléments importants à souligner concernant les détails du jeu. Pour le moment, deux nations s’affrontent en jeu : la marine impériale japonaise et l’US Navy. Une fois que le jeu sera sorti, Wargaming sortira très probablement  d’autres nations.

Pour le moment, la version qui nous a été présentée contient trois des quatre types de navires du jeu : le croiseur, le destroyer et le cuirassé. Le porte-avion devrait être implanté d’ici la sortie du jeu, mais après aucune promesse n’a été faite.

Stéphane Vallet précise que Wargaming espère pouvoir sortir son jeu d’ici la fin de l’année en phase bêta fermée. Pour le moment, aucune date n’a été donnée. Il est aussi possible que le jeu ne sorte que début de l’année prochaine. La politique de la maison est de sortir un produit de qualité, même si cela est en retard. Il faut comprendre que Wargaming ne peut pas rater sa mise à l’eau, sinon, l’entreprise risque de se faire torpiller comme ses prédécesseurs sur le marché du jeu de guerre navale.

On ne va pas y aller par quatre chemins : il faut aimer ! Et nous, on aime. Facile à comprendre, du moins au départ, des graphismes à couper le souffle, un bon équilibre de jeu, un réalisme très prenant. Bref : ça sent très bon !!!
Télécharger, Wwii, Jeux en ligne
World of Warships ImagesWorld of Warships Images
Type:
Télécharger
Classification
12
Ans
Tout afficherLe top des jeux en ligne